Pôle de Connaissances de l'Agriculture Biologique et Agroécologie en Afrique Centrale

Cameroun : L’Afrique Centrale à BIOFACH-VIVANESS 2022

Pendant quatre jours, du 26 au 29 juillet 2022, le Mess de Nuremberg en Allemagne a donné à voir, à sentir, à toucher et à goûter du bio à ses milliers de participants et visiteurs venus des cinq continents, dont ceux de l’Afrique Centrale.

Cinq organisations non gouvernementales camerounaises ont pris part à l’édition 2022 de la foire agricole biologique de Nuremberg en fin juillet 2022 à l’invitation de la Coopération allemande (GIZ).
Elles interviennent dans la production des connaissances, l’information, la formation et l’accompagnement des producteurs en agriculture biologique et en agroécologie au Cameroun.
Ces structures membres du Pôle de Connaissances de l’Agriculture Biologique en Afrique Centrale (PCAC) sont: le Centre International pour la Promotion de la Création (CIPCRE), le Groupement d’Appui pour le Développement Durable (GADD), le Centre Polyvalent de Formation de Mbouo (CPF), le Service d’Appui aux Initiatives Locales de Développement (SAILD) et INADES Formation (Institut Africain pour le Développement Economique et Social – Formation).
A BIOFACH-VIVANESS 2022, les cinq représentants de CIPCRE, GADD, CPF, SAILD et INADES Formation ont pris la mesure des évolutions réalisées dans le monde en matière d’agriculture et de cosmétique biologique. Les informations sur les produits et services sont disponibles sur toute la chaîne bio.
Que de défis attendent le pôle Afrique Centrale, plus jeune pôle mis en place en juillet 2022 par GIZ, soit trois ans après la création des quatre autres pôles africains partenaires de mise en œuvre du projet Centre de Connaissances de l’Agriculture Biologique en Afrique (CCAB), en anglais Knowledge Centre for Organic Agriculture in Africa (KCOA).

Agriculture et cosmétique

La foire 2022 est la première édition physique d’après Covid-19, l’édition 2021 ayant été virtuelle, pour cause de confinement. La prochaine édition est prévue pour février 2023.
Lieu de découverte et d’apprentissage, BIOFACH-VIVANESS présente les informations actualisées et toutes sortes d’opportunités sur le secteur biologique. Techniques de production, semences et intrants écologiques, process de transformation, conservation et emballage bio, certification et commercialisation, sont autant de domaines abordés.
Les opérateurs internationaux, nationaux et locaux fournisseurs de services dans la filière bio y ont une place de choix. FIBL, IFOAM, NATURLAND, ECOCERT, BIOVISION, AFRONET, DEMETER, BIOLAND, ECOLAND, ECOFAIR, etc. investissent les lieux, chacun avec des arguments pour promouvoir ses interventions dans le secteur agricole biologique.
Depuis quelques années, la foire a intégré le domaine bio non alimentaire, notamment le cosmétique. Ce volet baptisé VIVANESS développe les parfums, laits, savons de toilette et autres produits de beauté naturels. D’où l’appellation BIOFACH-VIVANESS.

Découverte et apprentissage

Au nombre des visiteurs de cette édition 2022, se compte une quarantaine d’Africains membres des organisations partenaires du projet CCAB. Ces organisations sont issues des cinq pôles de connaissances de l’agriculture biologique logés en Afrique du Nord, Afrique Australe, Afrique de l’Est, Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale.
En quête de success stories dans le secteur bio, les visiteurs africains en ont eu pour leur compte. Les cas de réussite en bio existent non seulement en Europe et en Asie, mais aussi en Afrique.
L’exemple de Madagascar avec son stand coordonné par son ministre en charge de l’agriculture n’est pas des moindres. La grande île dispose d’une réglementation nationale et accompagne techniquement ses producteurs bio de vanille et autres épices locales.
En moins de vingt ans, la vanille bio malgache s’est démarquée. Elle a été fort appréciée à la foire BIOFACH-VIVANESS 2022.

Marie Pauline Voufo