Pôle de Connaissances de l'Agriculture Biologique et Agroécologie en Afrique Centrale

Cameroun : Les usages du Biochar en champ

Le biochar permet la réduction de l’érosion et du lessivage du sol, fertilisation des parcelles et accroissement de la productivité agricole.

Le Biochar peut améliorer la fertilité des sols en ajoutant du carbone qui, à son tour, augmente la teneur en matière organique du sol. La vie microbienne du sol augmente également; ce qui entraîne un stockage accru du carbone dans le sol. Cela stimule l’absorption des nutriments et la croissance des plantes.
En tant qu’améliorateur de sol, le Biochar rend les sols fertiles, il réduit le besoin d’engrais chimiques, ce qui entraîne une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il relève ainsi la production agricole et contribue à renforcer la sécurité alimentaire et à préserver la diversité des terres cultivées.

Rétention de l’eau

Grâce à sa structure poreuse et à sa grande surface, le Biochar peut absorber et retenir l’eau disponible pour les plantes et améliorer la capacité globale de rétention d’eau du sol.

Rétention des nutriments

Le Biochar peut absorber et retenir les éléments nutritifs essentiels des plantes. Ce n’est pas un engrais en soi, mais il retient les éléments nutritifs et réduit le lessivage des éléments nutritifs des fumures et des engrais organiques dans les eaux de surface ou souterraines.

Gestion des déchets

Une combinaison de gestion des déchets, de production de bioénergie et de gestion durable des sols peut réussir avec une approche impliquant le Biochar.
La production de Biochar offre un outil simple et durable pour gérer les déchets agricoles et forestiers. En convertissant les déchets agricoles et forestiers en Biochar, il est possible d’éviter les émissions de gaz qui seraient générées par la décomposition naturelle ou la combustion des déchets.
En outre, la diversité des terres cultivées peut être préservée et le taux de déforestation peut par conséquent être réduit.

Amélioration de la qualité des eaux

Le Biochar peut améliorer la qualité des eaux souterraines et de surface en aidant à retenir les nutriments, les herbicides, les pesticides et les produits agrochimiques dans les sols pour qu’ils soient utilisés par les plantes et les cultures, ce qui entraîne une moindre pollution.
Grâce à ses propriétés d’absorption, le Biochar peut absorber et donc réduire les substances toxiques et les métaux présents dans le sol et les eaux usées.

Utilisation dans l’élevage de volailles

L’industrie de l’élevage lutte de plus en plus contre l’augmentation du coût des aliments pour animaux et les maladies du bétail. Dans les champs et les espaces confinés tels que les installations avicoles, l’odeur provenant de la volatilisation de l’ammoniac peut influencer négativement la performance des poulets de chair et est une cause majeure de perte d’azote dans le fumier.
L’ajout de charbon bio dans les aliments pour animaux peut stimuler l’appétit, ce qui améliore la prise alimentaire et le gain de poids. De même, l’ajout de charbon bio à la litière peut réduire la volatilisation des émissions de gaz ammoniac et réguler le niveau d’humidité de la litière. Grâce à ses propriétés d’absorption, le Biochar peut réduire les odeurs.
Le fumier obtenu, chargé en nutriments, est essentiel pour améliorer la production agricole sur des sols ayant une faible capacité de rétention des nutriments et de l’eau.

Atténuation du changement climatique

Le Biochar peut être utilisé pour lutter contre le changement climatique en retenant le carbone dans les sols. Les recherches montrent que la stabilité du Biochar dans le sol est supérieure à celle de la matière organique non carbonisée.
Le carbone aromatique contenu dans le Biochar est très résistant à la dégradation chimique, biologique et à la décomposition microbienne et peut donc augmenter la séquestration du carbone.
De même, la transformation des déchets agricoles et forestiers en Biochar peut réduire le dioxyde de carbone et le méthane (un autre gaz à effet de serre puissant) générés par la décomposition naturelle des déchets.

Types de plantes cultivées avec du Biochar

Le Biochar peut être appliqué à tous les types de sol pour cultiver toutes les cultures alimentaires, du manioc à la pomme de terre, en passant par les légumes, les céréales, les tubercules et les arbres fruitiers.