Pôle de Connaissances de l'Agriculture Biologique et Agroécologie en Afrique Centrale

Cameroun : Procédés de fabrication des EM (micro-organismes)

Il existe plusieurs procédés de fabrication des micro-organismes efficaces ou EM à partir de plusieurs ingrédients de base. Mais le procédé de préparation à base de la litière forestière semble le plus connu.

Quel que soit la technique utilisée, les constituants sont les mêmes.

1- Préparation à base de la litière forestière
Cette litière ne doit pas avoir été travaillée ou perturbée par l’homme pendant plusieurs années. Elle peut être remplacée par le même poids en EM déjà fabriqués.

Ingrédients pour 1 fût de 110 litres.
6 litres de lait ; 6 litres de miel (ou de sucre roux, ou 10 kg de mélasse) ; 30 litres d’eau ; 60 kg de son de maïs ou de mil ; 25 kg de litière forestière ou d’EM déjà préparés.

Préparation
– Sur une bâche propre, bien mêler le sec ensemble (son de mais ou de mil et litière forestière).
– Puis bien mêler le mouillé ensemble, c’est-à-dire le lait et le miel, y ajouter seulement une partie des 30 litres d’eau.
– Puis mêler petit à petit sec et mouillé.
Au final, cela doit avoir la consistance d’une pâte mouillée, mais surtout pas liquide. Si l’on presse la pâte dans la main, il ne doit pas y avoir de liquide qui sort entre les doigts. Et si c’est trop sec rajouter petit à petit l’eau qui n’a pas été mélangée.
– Remplir le fût petit à petit en tassant bien (avec les pieds en montant dans le fût).
Mettre l’équivalent de 2 seaux de pâte mouillée dans le fût et tasser puis, 2 seaux encore et tasser encore… Jusqu’à la fin.
– Si le fût n’était pas complètement plein, finir de remplir le fût avec un sac (rempli de compost par exemple) jusqu’ au couvercle. On ne doit pas laisser l’air entrer.
– Laisser mariner pendant 21 jours sans ouvrir le fût.
Si la mixture n’est pas moisie, (elle doit sentir bon !) elle peut se garder 2 ans.

Utilisation
Le fût de 100 litres contient près de 100 kg des EM. 1 kg de pâte d’EM donne 320 litres de liquide à pulvériser sur un peu plus de 1 hectare. 1 kg de pâte d’EM se diluera dans 20 litres d’eau. Et 1 litre de ces 20 litres de mélange se dilue une seconde fois dans 16 litres d’eau. On peut aussi prélever 25 kg de cette pâte d’EM pour préparer un autre fût d’EM.

2 – Préparation à base d’EM achetés
Ingrédients : les micro-organismes efficaces payés dans un magasin.
– Pour les activer, ajoutez 3 cuillères de mélasse à 2 l d’eau tiède et mélangez.
– Ajoutez 3 cuillères d’EM et versez la solution dans une bouteille ou un bocal et placez-la dans un endroit ombragé.
Préparation
-Libérez le gaz deux fois par jour. Après 7 jours, les micro-organismes sont actifs à utiliser.

Fabriquez vos propres micro-organismes utiles.
-Mettez 2 poignées de riz et de légumineuses dans des pots en argile séparés et couvrez-les avec du papier ou un tissu. Mettez le pot avec du riz, du blé ou du maïs dans une botte de foin.
-Placez le pot de légumineuse dans le buisson de bambou et couvrez-le de feuilles pendant 5 à 7 jours.
-Mélangez 12 cuillères de mélasse avec 12 cuillères d’eau de lavage du riz, versez dans une bassine et 2 l d’eau.
-Mélangez 2 cuillères de yaourt et ½ cuillère ou 8 g de levure.
-Ajoutez ½ cuillère de microbes du riz et ½ cuillère des légumineuses.
-Conservez dans un bocal à un endroit sombre pour 1 semaine. Ouvrez le couvercle deux fois par jour.

Utilisation
-Pour le traitement, diluez 150 ml ou 10 cuillères de solution activée avec 15 l d’eau.
-Pulvérisez la solution diluée sur le sol et les tas de compost dans le champ le soir.
-Le lendemain matin, incorporez le compost dans le sol. Plantez après 3 jours.
-Mélangez 1 cuillère dans 1l d’eau. Tremper les petites graines pour 20 à 30 min, les moyennes 30 à 60 min et les grosses 2 à 3 heures. Trempez les racines pendant 10 min.
-A part le riz, pour pulvériser, diluez 1 capsule ou 10 ml de solution avec 10 l d’eau.
-Pulvérisez chaque semaine le soir pendant 1 mois. Appliquez sur le paillis.
-Pour les grands champs et le riz ajouter 1 l de solution à 1000 l d’eau d’irrigation.
-Pour les fruitiers, diluer 1 capsule avec 10 l d’eau. Pulvériser la sur les feuilles et sur le sol.

3 – Préparation à base de bouse de vache fraîche
Ingrédients pour 1 fût de 100 litres.
15g de bouse de vache fraîche ; 12 kg de farine de soja ; 10 kg banane bien mûre ; 15 litres d’urine de lapin ; 7 kg de feuilles de Tithonia ; 1 fût de 150 litres en plastique ; 1 balance de 20 kg en location ; 4 mètres carrés de tissu ordinaire.

Préparation
– Mélanger la farine de soja avec un peu d’eau à part.
– Mélanger la bouse de vache avec un peu d’eau à part de manière à faire une pâte.
– Mettre tout cela dans le fût de 150 litres.
– Ajouter l’urine de lapin
– Ajouter la banane mûre broyée au préalable au mortier.
On mélange tout cela avec les feuilles de Tithonia de manière homogène, puis on ajoute les 100 litres d’eau dessus. Cela donne en tout environ 110 ou 115 litres.
Remuer tout ce mélange chaque jour pour bien oxygéner le milieu, pendant au moins 10 jours.
A partir du 10e jour lorsque la multiplication des microorganismes se fait bien la solution peut déjà être utilisée. Mais si la multiplication des microorganismes est moyenne comme dans la plupart des cas, on attend 2 semaines.
Au bout de cette période, on va filtrer le produit, puis le garder à l’intérieur dans les bidons, qui vont être par la suite utilisé en dilution 10 % lorsqu’on veut pulvériser et à 20 % lorsqu’on veut arroser sur le sol.